Utiliser KVM sous ubuntu pour virtualiser des serveurs (2eme partie : Modification LVM)

Pré-requis : ubuntu serveur 11.10, 12.04 ou 12.10 avec un système de partitions en LVM et d’OpenSSH installé.

et avoir suivi la 1ere partie ….

A priori, il n’y a pas de changements dans les commandes suivantes avec la version 12.04 d’Ubuntu … mais c’est à vérifier.

Modification des partitions LVM existantes

(pour libérer de la places pour des disques virtuel)

Récapitulatif de la configuration des disques dur du serveur :

fdisk -l

J’ai 3 disques partitionnés en 2 partitions de même taille (50Mo , 74G)

mdadm -D /dev/md0

Les 6 partitions sont utilisées dans un système Raid 5 :

md0 : 100 Mo –> /boot

md1 : 148 Go

pvscan

Un volume physique (LVM) a été créé sur md1

lvdisplay

Les volumes logiques (LVM-root, LVM-Home) ont été créé dans dans le volume physique (LVM)

la commande :

root@server:~# df -h

permet de voir toutes les partitions

Sys. de fichiers              Taille   Uti.     Disp.   Uti%  Monté sur

/dev/mapper/LVM-root     15G    1,5G   13G    11%   /

udev                              2,0G    8,0K   2,0G   1%    /dev

tmpfs                             793M   328K  793M  1%    /run

none                              5,0M    0        5,0M   0%    /run/lock

none                              2,0G    0        2,0G    0%    /run/shm

/dev/mapper/LVM-Home  111G   11G    94G     11%  /home

/dev/md0                        91M     51M   35M     60%  /boot

Je vais diminuer la taille du volume logique « LVM-Home » pour créer plusieurs autres volume logique, un par disques durs virtuels.

Réduction du LVM :

Pour éviter de tronquer le système de fichier, je vais suivre ces étapes :

  • Réduire la taille du système de fichier plus que nécessaire
  • Réduire la taille du volume logique pour lui donner exactement la nouvelle taille souhaitée.
  • Agrandir le système de fichier pour qu’il occupe tout l’espace disponible.

Passer en mode single pour démonter « /home » :

sudo telinit 1

Démonter le système de fichier « /home » :

umount /home

Vérifier et défragmenter la partition :

e2fsck -f /dev/LVM/Home

Réduire la partition de 90 Go. La partition « /Home » passera de 111 Go à 21Go :

resize2fs -p /dev/LVM/Home 21G

Réduire la taille du volume logique de 81Go. Le volume logique passera de 111 Go à 30 Go:

lvreduce -L 30G /dev/LVM/Home

Agrandir le système de fichier « /home » pour qu’il occupe tout l’espace disponible du volume logique :

resize2fs /dev/LVM/Home

Il ne reste plus qu’a remonter le système de fichier « /home »

mount /dev/LVM/Home /home

et on revient en mode multi-utilisateurs :

telinit 2

Résultat :

df -h

 

Sys. de fichiers              Taille   Uti.     Disp.   Uti%  Monté sur

/dev/mapper/LVM-root     15G    1,5G   13G    11%   /

udev                               2,0G   8,0K   2,0G   1%    /dev

tmpfs                              793M  316K  793M  1%    /run

none                               5,0M   0        5,0M   0%    /run/lock

none                               2,0G   0        2,0G   0%     /run/shm

/dev/md0                         91M   51M   35M     60%   /boot

/dev/mapper/LVM-Home   30G   11G   18G      39%   /home

 

Création des nouveaux Volumes logiques

Ma machine virtuelle fonctionne sur un disque virtuel de 8Go

Création d’un Volume logique de 8Go :

sudo lvcreate -L8G -n lv_server1 LVM

Arrêt de la machine virtuelle

Copie du disque dur virtuel (.img) vers le volume logique :

dd if=/home/kvm/vm/serveur1.img of=/dev/LVM/lv_server1

Ajout de la réserve et utilisation du volume logique créé

Dans le gestionnaire de machine virtuelle, aller dans Détail / Stockage du serveur hôte :

 

Cliquer sur la croix verte pour ajouter une réserve.

La réserve est de type LVM Volume Group et pointe vers /dev/LVM

Dans le partie détail de la machine virtuelle :

Ajouter un matériel de type storage.

Cliquer sur « Sélectionner un stockage géré ou un autre stockage existant » et choisir le volume logique lv_server1

Type de périphérique : Virtio Disk

Mode de cache : Writeback

Format de stockage : Raw ( le même qu’utilisé pour créer le disque virtuel .img)

Supprimer le matériel VirtIO Disk qui pointe vers le fichier .img

 

Webographie :

http://doc.ubuntu-fr.org/ssh
http://doc.ubuntu-fr.org/kvm
http://doc.ubuntu-fr.org/lvm
http://www.webstrat.fr/blog/web-technology/creer-une-machine-virtuelle-avec-kvm-sous-linux-ubuntu
http://thegeekcorner.pagesperso-orange.fr/fr/tutoriel/kvm_linux.html
https://help.ubuntu.com/11.10/serverguide/C/libvirt.html
http://doc.fedora-fr.org/wiki/Xen_:_installation_d%27un_domaine_compl%C3%A8tement_virtualis%C3%A9_avec_virt-manager
http://virt-manager.et.redhat.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.