Étiquette : Virtualisation

Utiliser KVM sous ubuntu pour virtualiser des serveurs ( 4eme partie : Para-virtualisation )

Pré-requis : ubuntu serveur 10.04, 12.04 ou 12.10 avec un système de partitions en LVM et d’OpenSSH installé.

et avoir suivi les 3 premières parties.

 

L’activation de la para-virtualisation améliore les performances réseaux et disques.

Mais il faut modifier le système invité.

La para-virtualisation au sein de KVM repose sur le projet virtio.

Virtio n’est pas disponible pour tous les systèmes invités, actuellement il n’existe que pour les systèmes invités windows XP, windows 2000 et les distributions linux comportant un noyau 2.6.25 ou supérieur.

Remarque : Virtio nécessite KVM V.60 ou supérieur (ce qui est le cas de Ubuntu 10.04).

Utiliser KVM sous ubuntu pour virtualiser des serveurs (3eme partie : le réseau)

Pré-requis : ubuntu serveur 10.04 ou 12.04 ( ne fonctionne pas avec 11.10) avec un système de partitions en LVM et d’OpenSSH installé.

et avoir suivi la 1ere partie et la seconde partie ….

 

Configuration du réseau.

pour que les machines virtuelles soient visible sur le réseau

Le réseau est configuré en NAT, par défaut. Les paquets réseaux émis par la machine virtuelle passent par une passerelle (le système hôte) pour arriver à destination.

Cette configuration est suffisante quand la machine virtuelle n’a pas besoin d’être contactée par l’extérieur. Quand il s’agit de virtualiser des serveurs, il est nécessaire de configurer un pont (Bridge) afin de lui attribuer une IP.

Utiliser KVM sous ubuntu pour virtualiser des serveurs (2eme partie : Modification LVM)

Pré-requis : ubuntu serveur 11.10, 12.04 ou 12.10 avec un système de partitions en LVM et d’OpenSSH installé.

et avoir suivi la 1ere partie ….

A priori, il n’y a pas de changements dans les commandes suivantes avec la version 12.04 d’Ubuntu … mais c’est à vérifier.

Modification des partitions LVM existantes

(pour libérer de la places pour des disques virtuel)

Récapitulatif de la configuration des disques dur du serveur :

fdisk -l

Utiliser KVM sous ubuntu pour virtualiser des serveurs (1ere partie)

Pré-requis : ubuntu serveur 10.04,  11.10, 12.04 ou 12.10  avec un système de partitions en LVM et d’OpenSSH installé.

Vérification des possibilités du processeur (Intel ou AMD) du serveur physique:

sudo egrep ‘^flags.*(vmx|svm)’ /proc/cpuinfo

Si rien ne s’affiche, le processeur ne supporte pas la virtualisation ( à vérifier dans le BIOS). Dans ce cas, ca ne sert à rien de continuer avec cette machine. Prenez-en une autre.

Installation du serveur physique qui contiendra les machines virtuelles:

sudo aptitude install qemu-kvm

Ubuntu dans un host Hyper-V

Avant de démarrer la machine virtuelle, ajouter une carte réseau héritée. Elle servira pendant l’installation à se connecter à un mirroir et télécharger les mises à jours.

Aprés l’installation, modifier le fichier /etc/initramfs-tools/modules et ajouter :

hv_vmbus
hv_storvsc
hv_blkvsc
hv_netvsc

Mettre à jour l’image initramfs :

sudo update-initramfs –u

Arreter la machine virtuelle :

sudo shutdown -h now

Retirer la carte réseau héritée. La carte réseau (tout court) reste.
Démarrer la machine virtuelle
Vérifier le chargement des modules  :

$ lsmod | grep hv_

Vérifier le nom de la carte réseau :

sudo ifconfig -a

et changer le fichier /etc/network/interfaces en fonction du nom de la carte réseau.
Exemple avec eth1:

auto eth1
iface eth1 inet dhcp

ou, pour une adresse IP statique :

auto eth1
iface eth1 inet static
address adresse_ip
netmask masque
gateway adresse_passerelle

Redémarrer le réseau :

sudo /etc/init.d/networking restart

Et voilà.